Heidegger et « les juifs »

Heidegger et « les juifs »

« "Les juifs", minuscules, pluriel, guillemets. Pas les juifs réels, l'Europe ne sait que faire (les convertir, les expulser, les intégrer, les exterminer). “Les juifs” comme ce qui rappelle qu’on oublie quelque chose, qui n’est rien, seulement la Loi. La Loi de ne pas oublier. Comme ce qui, bon gré mal gré, témoigne qu’on en est l’otage. De là le scandale. La pensée de Heidegger est tout attachée à rappeler ce qu’il y a d’oubli dans toute philosophie, toute représentation, toute politique. D’oubli de l’être. Comment a-t-elle pu se prêter activement à la politique nationale-socialiste ? Comment a-t-elle pu oublier, ignorer jusqu’au bout, l’extermination de ceux qui rappellent l’Oublié ? »

J.-F. L.